fbpx

VDN Rasteau

L'histoire du VDN Rasteau

Des traces de thermes et d’amphores romaines retrouvées sur le territoire du village laissent présumer que l’histoire de Rasteau commence autour de -30 avant J.C. Ces vestiges ont montré les premières traces du vin doux naturel de Rasteau notamment avec les premières découvertes des vins doux Voconces.

Ayant presque disparu dans l’histoire, il faudra attendre le début du 19ème siècle pour que le village se concentre sur la culture unique de la vigne et se développe petit à petit comme un incontournable de la Vallée du Rhône. En 1935, les vignerons renoueront avec l’histoire des romains et élaboreront à nouveau le Vin Doux Naturel de Rasteau qui sera reconnu en 1944 comme appellation officielle de la Vallée du Rhône.

Sous nos pieds

La géologie de Rasteau est composés de terres argilo-calcaires, de sols squelettiques sur marne et de sols rouges sur grès. De nombreuses parcelles sont également naturellement recouvertes de galets roulés amenés des Alpes par l’Ouvèze lors de la fonte des glaciers il y a plus de 18 millions d’années.

Ces galets dont ont ne fait plus la réputation sont excellent pour la croissance et la maturation de la vigne, puisqu’ils accumulent et protège la terre la journée et viennent restituer à la vigne la chaleur accumulée la nuit.

Les 6 couleurs du VDN Rasteau

Le Vin Doux Naturel de Rasteau existe dans les trois couleurs : Rouge, Blanc et Rosé. Il est produit presque exclusivement à base de Grenache Blanc, Noir ou Gris (90% minimum) et comprend six types de profils :

Les deux profils “Grenat”, “Blanc” sont les méthodes les plus facile de production. Ce sont respectivement les couleurs Rouge (Grenache Rouge) et Blanc (Grenache Gris-Blanc) du VDN de Rasteau. Les arômes sont frais, floraux et tout en douceur.

Ensuite, il existe la façon “Tuilé” (pour le rouge) ou “Ambré” (pour les blancs et rosés) qui sont des méthodes de vieillissement en barrique (minimum 30 mois) avec un contact de l’air pour rechercher une oxydation naturelle. Ces deux types de VDN deviennent plus puissants et viennent chercher des arômes de fruits cuits, de bois grillé, de miel… Ce sont des vins beaucoup plus complexes.

Enfin, les deux plus rares sont les méthodes “Hors d’Age” et “Rancio”. Ces deux méthodes sont élevé au minimum 5 ans en barrique. Les VDN en sont alors que plus puissants, rare, avec des arômes très fins et très complexes. Le fruit y est très présent, mais également des notes de noix, de cuir, de fruits confis… C’est un régal pour les amateurs de gastronomie.