fbpx

Cru Lirac

L'Histoire du Cru Lirac

D’origine latine, le village de Lirac est un producteur de vins reconnus de longue date. Sa notoriété sera accrue au XVIe siècle grâce à la construction du port de Roquemaure qui exportera les vins de Lirac sur les tables des grandes cours royales en France et à l’étranger. C’est d’ailleurs grâce à ce commerce que l’on doit l’origine du nom  “Côtes du Rhône” qui était inscrit sur les barriques (sous le sigle C.d.R)  pour certifier l’origine de chaque vin.

Avec l’apparition de l’aire des Côtes du Rhône, le village de Lirac et ses vins Rouges, Blancs & Rosés seront tout naturellement reconnus comme Cru de la Vallée du Rhône en 1947.

Terroir

Aux extrémités de l’AOC – principalement sur la commune de Lirac, le vignoble est implanté sur les plateaux calcaires du Gard, recouverts d’une pellicule d’argile rouge et de cailloutis. Bien drainé, ce terroir donne des vins puissants, aux tanins solides et à l’important potentiel de garde. Au centre, comme à Saint-Laurent-des-Arbres, le vignoble est formé d’anciennes terrasses alluviales du Rhône, composées de galets de quartz roulés et d’argile rouge charriés depuis les Alpes, le tout, posé sur un lit de sable.

Ces terrasses précieuses ont la même origine géologique (ère quaternaire) que Châteauneuf-du-Pape. Enfin, les pentes de ces terrasses laissent apparaître des sables mêlés de petits galets provenant des éboulements successifs de terrain. C’est le cas à Saint-Geniès de-Comolas, où les vins rouges sont plus fins et moins tanniques.

Les Vins Rouges

Les vins rouges du Cru Lirac sont principalement issus de Grenache, Mourvèdre, Syrah, Cinsault. Ils sont gourmands, aromatiques avec des notes d’épices et de garrigues. Leur fraîcheur naturelle leurs permet d’avoir un excellent potentiel de garde et avec le temps, ils offrent de nouveaux arômes compotés et développent des notes cacao, réglisses et truffés.

Il existe également des rosés frais, tendus aux jolis arômes de fraises, de framboises et de petits fruits. Taillés pour la cuisine et la haute gastronomie, ces rosés sont amples et frais.

Les Blancs de Lirac…

Les blancs, sont généralement issus de Grenache blanc, Bourboulenc, Roussanne, Clairette et révèlent des arômes floraux et fruités. Avec le temps, ils se concentrent et développent des notes de miel et de garrigue.