fbpx

Chateauneuf-du-Pâpe

L'Histoire de Chateauneuf-du-Pâpe

Anciennement “Castro Novo” qui signifie le “Nouveau Village Fortifié”, l’enclave de Chateauneuf-du-Pâpe est un village viticole qui est devenu célèbre pour sa beauté mais surtout pour la qualité de ses vins. Particulièrement appréciés par les papes d’Avignon, ils décidèrent d’y installer résidence d’été et de donner le statut de “Vin du Pape” aux nectars du village qui sera alors exporté dans le monde entier.

A la fin du XIXème siècle, lors de la restructuration du vignoble suite à la crise du phyloxera sera voté le nom définitif du village : Chateauneuf-Du-Pape. A partir de cet instant, les vignerons constituèrent en 1894 le premier syndicat viticole qui deviendra officiel en 1923. Enfin, l’appellation deviendra alors en 1936 l’une des premières AOC de France aux Côtés d’Arbois, Tavel, Cognac, Cassis, et Monbazillac.

Sous nos pieds

Arrachés du flanc des Alpes par le Rhône il y a des milliers d’années, on retrouve aujourd’hui en surface sur une majorité du vignoble des “Galets Roulés” (polis par l’eau au fil du temps). Ces galets sont bénéfiques pour les vignes puisqu’ils emmagasinent la chaleur du soleil la journée pour la restituer la nuit aux vignes. Ils permettent d’apporter d’excellentes maturités aux raisins.

Sous ces galets, on retrouve essentiellement des argiles rouges ou des sols de roches calcaires dures, voire certaines parcelles de sable. Globalement, le vignoble est un véritable écrin pour le développement naturel et optimal de la vigne.

Les 13 cépages

L’appellation Châteauneuf-Du-Pape est constituée de 13 cépages qui en font sa renommée : Grenache Noir-Blanc-Gris, Mourvèdre, Syrah, Cinsault, Muscardin, Counoise, Clairette Blanche-Rosée, Bourboulenc, Roussanne, Piquepoul Blanc-Gris-Noir, Picardan, Terret et Vaccarèse. Tous ces cépages peuvent être utilisés dans les proportions qui conviennent le mieux aux vignerons créant alors une véritable palette aromatique des vins blancs et rouges.

Généralement, les vins rouges de Châteauneuf sont des vins avec de belles structures, des nez puissants et expressifs avec de beaux arômes de fruits confits, de réglisse et d’épices. Ce sont des vins qui se prêtent exceptionnellement bien à de longue gardes.

Hier plus discrète, la production de vins blancs et aujourd’hui de plus en plus courante. On retrouve des vins d’une grande exposition aromatique qui se marient très bien avec la grande gastronomie. Les vins sont floraux, avec de belles notes d’épices et de longues finales qui s’accordent parfaitement avec des poissons et des volailles.