fbpx

AOC Ventoux

L'histoire du Ventoux

Les premières traces archéologique des vins du Ventoux ont été découvertes près de Carpentras et d’Apt. Ce sont des amphores de vin et des outils de production qui ont permis de dater à l’époque romaine les premières trace de viticulture. Avec le règne de la papauté sur le comtat venaissin, ce sont les papes d’Avignon qui développèrent l’agriculture et plus particulièrement la viticulture de la zone du Ventoux.

Dès 1939, les vignerons constituent un syndicat des vins du Ventoux destiné à promouvoir la qualité et les caractères des vins de la région. Grâce à leurs actions, leurs vins seront classés en appellation d’origine Vin Délimité de Qualité Supérieure (VDQS) en 1953, puis accèdent à l’AOC en 1973.

Le Terroir

Le géant de Provence cache une géologie complexe et variée disposée selon trois type de terroirs différents. D’abord, des sols très argileux qui proviennent des carrières d’ocres avec un mélange de sable. Ils sont excellents pour le développement racinaire des vignes.

On retrouve également des sols très rouges, particulièrement sablonneux par dégradation du calcaire. Ce sont des sols très riches en minéraux assimilables par le vignoble.

Enfin, on retrouve des sols dit détritique (grande présence de diverses roches due à l’érosion) qui sont recouverts par des galets roulés et/ou des ébolis calcaires détachés de la montagne. Ce sont des sols qui donnent des vins très puissants et gourmands.

Les Rouges & Rosés

Les deux couleurs sont régies par la même réglementation : sans restriction de proportion d’encépagement. Ils sont donc assemblés par les principaux cépages de la Vallée du Rhône : Grenache, Syrah, Mourvèdre, Carignan et Cinsault. Les rouges sont très souvent très frais, avec de belles notes de fruits rouges, de petites baies, de réglisses et également d’épices.

Les rosés sont tournés sur la fraîcheur, le plaisir instantané et la vivacité du fruit. Ils sont idéaux pour accompagner des apéritifs d’été et sont à consommer dans leurs jeunesses.

Les Blancs

Ils sont composés des cépages principaux du Rhône et le plus souvent de Clairette, Grenache Blanc, Roussanne et de Bourboulenc. Ils ont un profil assez gourmand avec de belles notes florales et de douces notes de fruits jaune en bouche. Ils sont particulièrement appréciés lors de repas et même en apéritif.